Motoplanete
À la une des Actualités

Le point sur les formalités pour assurer sa moto !

Le point sur les formalités pour assurer sa moto !

Assurer sa moto constitue un impératif dès vous que vous entrez en possession de celle-ci. Les conducteurs doivent alors anticiper le processus afin de se mettre à jour avant d’effectuer un premier trajet. Pour ce faire, il est essentiel de fournir certains documents et de suivre une démarche bien précise.

Les différentes pièces à fournir pour assurer sa moto

Pour assurer sa moto, il faut impérativement remplir certaines conditions. Ces conditions consistent à fournir un certain nombre de documents.

La demande d’immatriculation
S’il existe bien une pièce indispensable à la souscription d’un contrat d’assurance moto, il s’agit bien de la demande d’immatriculation de l’engin. En effet, la demande de la carte grise permet d’identifier la moto.
Elle garantit également que la moto est autorisée à rouler. La carte grise est fournie par le vendeur lors de l’achat du véhicule à deux-roues. Si le processus vous laisse toujours perplexe, vous y verrez plus clair en poursuivant la lecture de cet article

Le permis de conduire
Une copie du permis de conduire est également nécessaire pour réaliser l’assurance moto. Toutefois, il est possible qu’une autre pièce d’identité soit demandée. La copie du permis permet à l’assureur de s’assurer que le conducteur est bien apte et autorisé à conduire la catégorie de moto dont il s’agit.
En outre, l’offre tarifaire de la compagnie d’assurance est adaptée en fonction de l’ancienneté du permis de conduire.

Le relevé d’information
Le relevé d’information établit l’historique des données liées aux précédents contrats d’assurance de celui qui souhaite souscrire à une nouvelle assurance. Cette étape concerne tous les contrats d’assurance, qu’il s’agisse de voitures ou de motos.
Le relevé d’information s’obtient gratuitement auprès de sa compagnie actuelle. Cette dernière l’expédiera sous une période de deux semaines. Cependant, il est possible que certaines compagnies demandent de signer une attestation sur l’honneur.
Cette attestation indique que le relevé d’information est conforme à la réalité. Elle constitue un complément des documents à fournir pour l’assurance moto. De plus, toutes les démarches à remplir sont disponibles sur Ants.gouv.fr.

La preuve d’achat
Pour s’assurer que la moto appartient bien au souscripteur, ce dernier devra fournir à la compagnie d’assurance une preuve d’achat. S’il s’agit d’une moto d’occasion, il faudra procurer une copie du certificat de cession signé par le vendeur.

Un relevé d’information bancaire ou postal
Dans l’objectif de régler la cotisation par prélèvement automatique, il est aussi primordial de fournir un relevé d’identité bancaire (RIB) ou postal (RIP). Cette pièce s’ajoute ainsi aux autres documents.

Pourquoi faut-il fournir ces documents ?

Il est important pour les compagnies d’assurance de vérifier la véracité des déclarations de leurs potentiels clients avant d’enclencher un contrat. En raison de cela, une liste de documents officiels est exigée dans le but d’attester de l’exactitude du profil que présentent les motards.
L’un des principaux fondements du contrat d’assurance moto est la déclaration de situation réelle. Autrement dit, le contrat est considéré comme invalide si le souscripteur n’a pas fourni de vraies informations sur les caractéristiques de son profit ou de son véhicule.
Il est alors capital de fournir les documents ainsi que les informations nécessaires afin d’obtenir son assurance moto.

Quelles sont les formules d’assurance moto qui existent ?

L’assurance de responsabilité civile représente la garantie minimum à laquelle il est possible de souscrire. Celle-ci est d’ailleurs obligatoire. En effet, elle permet de couvrir les dommages subis par les victimes d’un accident causé par le motocycliste.
Ainsi, toutes les personnes impliquées dans l’accident (le passager de la moto, un automobiliste, un piéton ou un cycliste) sont prises en charge par la compagnie d’assurance. Toutefois, la formule au tiers ne concerne pas les dommages corporels subis par le motocycliste responsable du sinistre.
Il en est de même pour les dommages matériels concernant la moto. Le conducteur devra alors prendre lui-même en charge tous ces frais. Cependant, il est également possible de souscrire à une garantie corporelle pour le chauffeur du deux-roues.
Cette dernière vient compléter la garantie de responsabilité civile. Elle permet de couvrir les charges en rapport avec les dommages corporels subis par le conducteur en cas d’accident. Si cette assurance est facultative, elle reste très pratique pour assurer la sécurité du conducteur.

Avis

Indispensables

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
Dernières actus